Gilles GELGON

Il s’est formé auprès de Bernard Benedetti (élève des cours Charles Dullin), puis a fréquenté l’école du cirque d’Annie Fratellini.

Il rejoint ensuite la troupe de l’Épée de bois à la Cartoucherie de Vincennes où il travaille deux ans sous la direction d’Antonio Diaz-Florian. Attiré par le masque et le geste, il suit l’enseignement de Philippe Hottier, de Tapa Sudana et de Mas Soegeng.

Il rencontre Elisabeth Cecchi avec qui il découvre le Topeng, danse rituelle masquée de Bali, qu’il pratique aujourd’hui à Bali avec Anak Agung Anom et Gusti Aji Bagus Wengker.

À Nantes il intègre le théâtre du Fol Ordinaire et travaille 5 ans avec Michel Liard qui lui propose de participer à l’élaboration du théâtre de la parole. S’en suit une longue collaboration avec Monique Hervoüet et la compagnie Banquet d’avril. En 2008 il rejoint la compagnie la fidéle idée et Guillaume Gatteau.

Il a joué également sous la direction de Christian Rist, Lionnel Monier, Yvon Lapous, François Parmentier, François Chevalier et Simon Lemoullec. En tant que porteur de projet, il répond à plusieurs commandes de l’espace Cosmopolis et de la Maison des citoyen du monde à Nantes et assure la mise en scène de Paroles en écho (recueil de paroles de femmes entre Maghreb et Nantes), Un monde Archipel ou la poésie du Tout Monde d’Edouard Glissant, Le Cabaret des langues et des cultures du Monde, Ces mots vers toi d’après les lettres de l’encyclopédie des migrants. Il accompagne régulièrement les compagnies amateurs régionales dans la mise en scène de leurs projets. Cofondateur de la fête des langues du monde parlées à Nantes il participe à son organisation depuis vingt ans.

Un commentaire sur “Gilles GELGON
1 Pings/Trackback pour "Gilles GELGON"